Le dimanche 21 janvier 2018

News


« Retour aux nouvelles

verres contact_40475941

Comment l’apnée du sommeil peut contribuer au risque de glaucome

  • Science

Les gens atteints du syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS), un trouble caractérisé par des épisodes répétés de pauses et de respiration superficielle durant le sommeil, sont approximativement 10 fois plus susceptibles de développer le glaucome. C’est une relation bien connue et bien documentée, mais la cause sous-jacente à cette corrélation est demeurée un mystère.

Y a-t-il une augmentation de la pression intraoculaire (PIO) au cours de ces épisodes de pauses respiratoires, ou est-ce complètement autre chose? Puisque l’augmentation de la PIO est le plus fréquemment associée au glaucome, c’est la première chose que les chercheurs examinent lorsqu’ils observent des corrélations avec d’autres troubles tels que le SAOS.

Les chercheurs ont récemment élaboré une lentille cornéenne novatrice qui suit la pression intraoculaire. Les lentilles cornéennes munies de capteurs permettent la surveillance en continu de la PIO sans avoir à vous réveiller ou à interrompre votre routine de jour ou de nuit.

En utilisant ces nouvelles lentilles spécialisées, les chercheurs espèrent obtenir de nouvelles connaissances sur l’apnée obstructive du sommeil en surveillant continuellement la pression de l’œil même pendant les cycles de sommeil.

Les chercheurs espéraient démontrer qu’au cours d’événements d’apnée, alors que la pression augmente dans la cage thoracique lorsque les gens cessent d’expirer, il y a des pics dans la PIO. Toutefois, les résultats s’avèrent être à l’opposé de ce qu’ils avaient anticipé : les épisodes d’apnée sont associés à une diminution de la PIO.

Le SAOS est toujours associé au glaucome, mais les chercheurs ont réalisé que ce n’est pas causé par une augmentation de la PIO ou par des changements de pression dans la cage thoracique. Ce pourrait plutôt être dû à une diminution du taux d’oxygène dans le sang, qui se produit lorsque vous cessez de respirer.

Avec ces nouvelles découvertes et ces nouvelles lentilles spécialisées pouvant être utilisées dans les recherches sur cette maladie, les chercheurs pourraient découvrir les déclencheurs sous-jacents à tous les types de glaucomes.

Consultez le communiqué de presse complet de la Glaucoma Research Foundation (en anglais).

« Retour aux nouvelles

© VuePoint IDS inc. 2015. All Rights Reserved.
Opt!k est une marque déposée appartenant à VuePoint IDS Inc.
Reproduction in whole or in part, of the elements contained in the portal is prohibited without written permission of VuePoint IDS inc.
Advertisment ad adsense adlogger